Comment choisir entre la LOA et crédit auto classique ?

Pour beaucoup de français, la location longue durée devient une alternative crédible au crédit automobile. Si un crédit engage l’emprunteur sur une période de remboursement plus ou moins longue, la LOA (location avec option d’achat) a l’avantage de n’engager le locataire que sur une durée de 2 à 5 ans avec l’avantage de se faire plaisir au volant d’une voiture neuve. Petit tour d’horizon des avantages et inconvénients de ce système.

La LOA (ou leasing) : principaux rappels du fonctionnement

La location avec option d’achat, également appelée « leasing », est un mode de financement auto permettant de louer un véhicule neuf sur plusieurs années. Concrètement, le véhicule est d’abord acheté par une banque (souvent une filiale) ou une société spécialisée avant d’être loué à son client selon un loyer et une durée définie par le contrat. Lorsque le contrat arrive à son terme, le client a la possibilité d’acheter le véhicule auprès de son organisme financier à un prix avantageux. Souvent utilisé par les professions libérales et les professionnels, le leasing s’est peu à peu démocratisé auprès d’un public plus large et se positionne aujourd’hui comme alternative crédible au crédit automobile classique.

La crise financière est profonde et durable et ça se ressent dans le crédit

Les différentes crises qui ont secoué l’Europe ces dernières années ont eu des conséquences dévastatrices sur les économies des pays. Le chômage s’est développé, les banques prêtent moins et demandent plus de garanties aux emprunteurs. Depuis 2007, le crédit à la consommation s’est contracté de 22% selon l’ASF. Particulièrement touché par la morosité qui frappe l’industrie automobile, le crédit auto a enregistré une baisse de 3,4% par rapport à l’an dernier. Dans cette configuration, il est possible que les organismes de crédit optent de plus en plus pour la solution du leasing dans laquelle ils trouveraient un relais de croissance. Si les banques n’adaptent pas leurs niveaux de garantie en cette période trouble, la location longue durée semble être le recours le plus judicieux où tout le monde y trouverait son compte (organismes, constructeurs/revendeurs et clients).

Les habitudes de consommation changent et l’automobile ne fait pas exception à la règle

L’accent est aujourd’hui à la coopération, au partage et à la solidarité. En ce qui concerne l’automobile, les dernières années ont vu apparaître de nouveaux comportements en matière de déplacement des personnes. Plus coopératifs, plus solidaires, ces nouveaux modes de consommation renvoient la voiture à son usage premier. On peut citer :
- les sites de co-voiturage comme Blablacar
- la location entre particuliers où chacun peut mettre son véhicule à disposition d’autrui
- les VTC (voitures de tourisme avec chauffeur) qui viennent concurrencer les taxis
Cette éclosion des offres de services « à la carte » pourrait justifier le fait que les français semblent se passionner de moins en moins pour leur automobile (synonyme de frais récurrents). La LOA, quant à elle, se situe entre les deux. Louer durablement un véhicule avec un forfait révision sans en être propriétaire est une idée qui devrait séduire un nombre croissant d’automobilistes.

Plus d’infos sur la LOA : http://moncreditresponsable.com/tout-savoir/les-dossiers/credit-auto-loa